L'Auvergne Agricole 17 juillet 2014 à 08h00 | Par Mélodie Comte

Démonstration de matériel : un projet inter-Cuma pour un matériel forestier

La CUMA de la Comté, à l’initiative d’un de ses adhérents, a reçu une trentaine de personnes dans le cadre d’une démonstration d’un combiné coupeur-fendeur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La démonstration du combiné coupeur-fendeur a attiré plus de 30 personnes sur l’exploitation de Cyril Chouvy.
La démonstration du combiné coupeur-fendeur a attiré plus de 30 personnes sur l’exploitation de Cyril Chouvy. - © Mélodie Comte

Nombreux sont les agriculteurs a faire eux memes leur bois de chauffage. C’est le cas de Cyril Chouvy, eleveur laitier pres de Manglieu qui souhaitait trouver une solution pour faciliter ces travaux forestiers. C’est au Sommet du Bois a Cournon qu’il decouvre le combine coupeur-fendeur. «Cette machine permet de couper et de fendre en buche des billes de bois d’un diametre allant jusqu’a 40 centimetres. » Des lors, Cyril Chouvy propose au fabricant de se deplacer pour realiser une demonstration a destinations de plusieurs agriculteurs. L’eleveur envoie personnellement pres de 50 invitations aux adherents de la Cuma de la Comte (ou il est lui-meme adherent) et aux agriculteurs de son canton. «Nous sommes 25 adherents dans ma Cuma, mais seulement cinq sont interessees. C’est trop peu pour acheter ce materiel en commun. J’ai donc decide d’elargir les invitations pour montrer aux gens que la Cuma est ouverte aux nouveaux adherents, mais aussi aux autres Cuma. Ce serait la l’occasion de fonctionner en inter-Cuma sur un materiel qui demande peu de reactivite. »

Doucement mais surement
De fil en aiguille, ou plutot de bouches a oreilles, la demonstration organisee par Cyril Chouvy arrive jusqu’a la Federation departementale des Cuma. L’organisme va a son tour inviter l’ensemble des presidents des Cuma du Puy-de-Dome. Ce sont donc plus de 30 personnes qui ont repondu presentes le 7 juillet dernier lors de la demonstration du combine coupeur-fendeur. «Je ne m’attendais pas a avoir tant de monde, mais c’est temps mieux. Chacun a pu s’exprimer et dire de quoi il avait reellement besoin. Il en est ressorti qu’il faudrait investir dans un casse bois, pour les grandes longueurs et les gros diametres, en plus du combine. Ces deux outils permettraient de nous donner davantage de marges de manœuvre. Apres cette demonstration, deux Cuma (Tours-sur-Meymont et Cunlhat) seraient interessees pour rejoindre la Cuma de la Comte et investir dans ces materiels.» Encore a l’etat de projet, l’initiative de Cyril Chouvy fait son petit bout de chemin. L’achat des deux machines demanderait un investissement de 41 000€ subventionne a hauteur de 10% par le Conseil regional et 10% par l’Union Europeenne. Les Cuma esperent aussi une aide de la MSA dans le cadre de la securite au travail. «Avant tout achat, nous voulons prendre le temps de reflechir pour nous organiser au mieux. Dans ce projet, nous avons aussi pour objectif d’avoir un tarif accessible a tous les utilisateurs de 10 € maximum par stere de bois.» Les initiatives, comme celle de Cyril Chouvy, se multiplient dans le departement. Les Cuma n’hesitent plus a ouvrir leurs portes a d’autres.



MELODIE COMTE


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui