L'Auvergne Agricole 17 février 2016 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

Grande distribution : Des engagements insuffisants pour enrayer les blocages

Mobilisés depuis dimanche soir, les agriculteurs d'Auvergne, de Rhône-Alpes et plus globalement du grand Massif central, bloquent toujours plusieurs plateformes logistiques de la distribution.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les blocages continuent.
Les blocages continuent. - © S.Chatenet

Les agriculteurs se relaient en nombre jour et nuit sur les plateformes pour s'assurer qu'aucun camion ne puisse ni rentrer ni sortir des entrepôts.

La gêne occasionnée pour les distributeurs est évidente. L'action conjointe et coordonnée des départements constitue un moyen de pression efficace à court, moyen et surtout long terme.

Face à l'ampleur du mouvement, certains distributeurs semblent être revenus à la raison.

 

Quelles avancées ?

? Ainsi, les groupes System U et Intermarché, après de longues discussions avec les agriculteurs du réseau FDSEA-JA, se sont engagés sur un certain nombre de points :

Mettre en application la charte laitière de valeurs proposée par la FNPL et les autres qui pourront être proposées ;  intégrer dans la négociation des prix d'achat, les coûts des matières premières et plus globalement des coûts de production calculés sur des bases reconnues par tous les acteurs de la filière ; exiger la répartition de la valeur ajoutée finale à l'ensemble des acteurs (producteurs, transformateurs, distributeurs) ; exiger la traçabilité des produits Français et généraliser cet étiquetage aux produits transformés ; contribuer et renforcer l'approvisionnement en produits locaux Français pour pérenniser nos filières agricoles ; s'engager à conduire régulièrement des opérations commerciales et de mise en avant des produits régionaux.

? Par ailleurs, des discussions  avec le groupe Leclerc sont en cours. Deux rencontres sont prévues, aujourd'hui, avec les dirigeants dans l'Allier et dans l'Isère.

? En revanche, le groupe Carrefour s'enlise dans le silence.

A ce stade du mouvement et malgré les moyens de pression dont usent les distributeurs en recourant à des huissiers, les blocages se poursuivent. Ni le froid, ni la lenteur des discussions, ni le mutisme de certains, n'entament la détermination des agriculteurs.

Si toutefois, les barrages devaient être levés par les forces de l'ordre, la mobilisation ne devra pas être jugée vaine. Ce mouvement comme tous les autres engagés ou à venir contribuent à atteindre un objectif : la juste rémunération des produits des agriculteurs.

A 10 heures, ce mercredi 17 février, la liste des sites bloqués est la suivante :

Plateforme Leclerc Yzeure (03)

Plateforme Leclerc St Quentin Fallavier (38)

Magasin Leclerc Bourg en Bresse

Plateforme Carrefour St Vulbas (01)

Plateforme Carrefour St Pierre de Chandieu (69)

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui