L'Auvergne Agricole 05 novembre 2014 à 08h00 | Par C.Rolle

Enquête publique sur l’extension de la zone vulnérable

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Udsea 63

Urgent

Enquête publique sur l’extension de la zone vulnérable jusqu’au 10 novembre


L’enquête publique sur l’extension de la zone vulnérable à 161 communes du Puy-de-Dôme a été ouverte dans la plus grande discrétion sur un site internet le 20 octobre. Toutes les réclamations, les remarques et les commentaires, sont à transmettre avant le 10 novembre.http://www.centre.developpement-durable.gouv.fr/participation-du-public-a1486.html

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

C | 08 novembre 2014 à 11:41:47

Nous somme aujourd'hui en cituation difficile du à la conjoncture actuel pourquoi rajouter des contrainte suplémentair que chercher vous la mort de l agriculture . Quant on voi le résultat de votre ècologie qui pourra produire demain avec de telle contrainte .... J'ai juste envie de vous dire pauvre France et à qui la faute ....

BERARD | 09 novembre 2014 à 14:45:14

Comment être sûr que les nitrates sont d'origine agricole alors que nos parcelles sont entourées de bois ? Quel intérêt y-a-t-il à stocker des effluents pendant 7 mois et de ne pas pouvoir les épandre sur des parcelles dont les pentes dépassent 15% en zone de montagne??? Le calendrier d'épandage ne correspond pas forcément aux contraintes climatiques : en 2013 trois mois et demi sans neige !!! Avec de telles contraintes, nombreux agriculteurs ne pourront pas maintenir la survie des exploitations et les contraintes environnementales vont donc sacrifier l'économie agricole en zone rurale, dans notre pays où il y a déjà beaucoup de chômage. Qu'est-ce les écologistes proposent pour créer de l'activité en zone rurale? Les conséquences de cette mesure n'ont pas été suffisamment prises en compte par rapport à la santé financière des exploitations, et de toute la filière agricole.

Espagnol Robert | 09 novembre 2014 à 18:36:12

Je suis opposé à l'extension de la zone vulnérable sur les communes du puy de dôme car elle a été décidé sans aucunes concertations avec la profession agricole. Les contraintes agricole imposée dans ces zones vont engendré la disparition de l'agriculture.

» Voir l’intégralité des commentaires et réactions à cet article...

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui