L'Auvergne Agricole 30 septembre 2015 à 08h00 | Par Jacques Chazalet

Un sommet 2015 particulier mais au plus près des éleveurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Logo Sommet de l’Elevage
Logo Sommet de l’Elevage - © Sommet de l’Elevage

Le Sommet de l’Elevage est le plus grand plateau d’exposition des meilleurs reproducteurs des races bovines et ovines que l’on a en France. C’est le rendez-vous de l’excellence et nous avons axé notre travail sur cette capacité à mobiliser tous les ans en bovins viande et en bovins lait des animaux exceptionnels venus de tout le territoire national.

Les fortes contraintes sanitaires qui s’imposent cette année tant à l’organisation du Sommet qu’à de très nombreux éleveurs du Massif Central, nous amènent à renoncer aux concours et présentations en races bovines pour cette édition 2015 ; en effet, le positionnement de Cournon en périmètre interdit réduit de façon drastique la zone de recrutement ce qui ne permet pas d’avoir, en bovins, les concours et présentations qui font de Sommet de l’Elevage un rendez-vous de prestige au plan national et international.

Seront présents les ovins car leur recrutement est pour l’essentiel «local » et les chevaux car cette dernière espèce n’est pas touchée par la Fièvre catarrhale ovine.

En bovins le Sommet organise plus de 40 visites d’élevages, un dispositif qui va d’ailleurs être renforcé. Et l’édition 2015 du Sommet avec ses 1400 exposants et plus de 40 conférences organisées reste le rendez-vous incontournable des professionnels de l’élevage.

A l’heure où l’élevage du Massif, déjà fragilisé par un contexte difficile, est très durement touché par ce nouvel épisode sanitaire, les organisateurs de Sommet vont œuvrer aux côtés des éleveurs pour faire évoluer autant que possible la gestion de ce type de crise.

Jacques Chazalet, Président de Sommet de L’Elevage

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui