L'Auvergne Agricole 02 décembre 2015 à 08h00 | Par David Perret

Taupes et campagnols terrestres : face à l’invasion, la solution est collective !

En réponse à la profession, le groupement départemental d’employeurs agricoles souhaite proposer une prestation de gazage de taupes

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Il est important et urgent pour tous les exploitants de se regrouper pour prévenir les invasions qui ne cessent de croître. Agri Emploi 63 peut vous aider.
Il est important et urgent pour tous les exploitants de se regrouper pour prévenir les invasions qui ne cessent de croître. Agri Emploi 63 peut vous aider. - © Fdgdon

Avec une participation financière du FMSE(1), les éleveurs peuvent envisager de mettre un frein au fléau des taupes et des campagnols terrestres. Face aux besoins conséquents et à une réglementation précise, Agri Emploi 63 est sollicité pour apporter une solution technique.

 

Viser au-delà du simple constat

«Persona non grata» dans le Puy-de-Dôme, le rat taupier ou campagnol terrestre est à l’origine de pertes fourragères importantes, de problèmes de qualité du lait et des fromages mais aussi d’une grande lassitude (voir article Auvergne Agricole du 5 novembre). En effet, les exploitants ne savent que trop bien reconnaître ses dégâts, de par leur fréquence et leur ampleur croissante. Sandrine Laffont, technicienne à la Fdgdon 63(2), insiste sur le fait que « la régularité des traitements en basse densité de population constitue la meilleure méthode pour limiter les pullulations ». L’implication de tous les exploitants d’un même secteur constitue un rempart stratégique pour prévenir ces invasions.

 

La lutte obligatoire, support pour gagner en efficacité

Le Préfet du Puy-de-Dôme, après plusieurs mois de sollicitation de la profession agricole, a signé le 28 octobre un arrêté de lutte obligatoire contre le campagnol terrestre sur 297 communes du département. Cet arrêté était indispensable pour que les moyens de lutte mis en œuvre par les agriculteurs puissent être indemnisés par le FMSE. Pour en bénéficier, les exploitants doivent mettre en œuvre sur ces zones un plan d’action avec au moins deux méthodes de lutte alternative au traitement à la bromadiolone. « La lutte contre les taupes fait partie des outils disponibles pour enrayer la progression des rats taupiers » conseille la Fdgdon 63. En effet, les taupes favorisent l’avancée des campagnols, opportunistes dans les galeries déjà construites.

 

Agri Emploi 63, outil de portage des salariés pour gazer les taupes

Alors que la main d’œuvre sur les exploitations agricoles est déjà chargée, il serait possible de déléguer le travail de lutte contre les taupes auprès de salariés via le groupement départemental d’employeurs Agri Emploi 63. Cette association a vocation à mettre des salariés à disposition de ses adhérents. Dans ce cas précis, des salariés auraient pour tâche d’utiliser le PH3(3) pour gazer les taupes. Le groupement facilite l’emploi de salariés formés et mutualise les moyens nécessaires pour respecter la règlementation. Une enquête est en cours pour recenser les besoins en main d’œuvre sur des chantiers de gazage des taupes sur le département, mais aussi sur d’autres tâches sur les exploitations. Dès les prochaines réunions cantonales, contactez la Fnsea 63 ou la Fdgdon 63 pour vous faire connaître. L’objectif est que le dispositif soit fonctionnel dès 2016. A partir de ces données, Agri Emploi 63 organisera les chantiers en partenariat avec les Gdon(4) locaux et la Fdgdon 63.

 

(1) Fonds national agricole de Mutualisation Sanitaire et Environnemental

(2) Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles

(3) Phosphure d’hydrogène

(4) Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui