L'Auvergne Agricole 08 juillet 2015 à 08h00 | Par Marion Vedel

«Laissons les jeunes s’installer !»

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JA 63

Voilà déjà 6 mois que l’année 2015 est commencée, voilà donc déjà 6 mois que le dispositif d’accompagnement à l’installation devrait être en place ! 2014 devait être l’année de transition, pour que tout soit opérationnel au 1er janvier 2015, et pourtant nous sommes au mois de juillet et nous attendons toujours de pouvoir installer des jeunes sans encombre ! Les DJA se font toujours attendre et les prêts bonifiés ont dû se perdre entre Bruxelles, Paris et la Région ! Cela fait des mois que nous, Jeunes Agriculteurs, alertons les autorités de gestion et le porte-parole du gouvernement qui, parait-il, nous sert de Ministre, et rien n’avance ! Nous avons proposé une solution transitoire, en accord avec les banques et les administrations régionales, avec des prêts court terme afin de ne pas bloquer les installations. Cette situation temporaire a assez duré ! Il est temps que nos administrations prennent leurs responsabilités. Les retards de mise en œuvre deviennent inacceptables pour nos jeunes, nous l’avons encore rappelé à M. Le Foll au Congrès national des Jeunes Agriculteurs ! Et nous continuons à mettre la pression pour que les prêts arrivent au plus vite.

Lors de la Session Régionale Installation, nous avons aussi saisi l’occasion de dénoncer les contraintes administratives trop pesantes pour les installations. La surenchère administrative, les contraintes environnementales, les pertes de foncier et les refus de modification de PLU sont autant de mesures qui fragilisent l’agriculture en général et en particulier les jeunes récemment installés ! L’ensemble des personnes présentes y compris les élus et les représentants de l’administration ont trouvé honteux qu’un jeune, comme Quentin Baumont, soit bloqué dans son projet d’installation à cause d’un refus de modification de PLU, mais des jeunes comme lui nous en avons des dizaines ! Alors il est temps que chacun fasse son devoir pour aider l’installation de ces jeunes au lieu de leur mettre sans arrêt des bâtons dans les roues ! Le renouvellement des générations en agriculture est indispensable à ce pan de notre économie. Il est alors indispensable que chacun se rappelle qu’il est nécessaire de faciliter les installations pour que demain nous ayons des agriculteurs nombreux qui vivent de leur métier sur des territoires vivants !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui