L'Auvergne Agricole 08 janvier 2015 à 08h00 | Par Fabienne antheaume

Corbeaux : Anticiper dès à présent l’invasion du printemps

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Certaines communes du département sont régulièrement concernées par des dégâts provoqués par les corbeaux notamment sur les semis de printemps. Les corbeaux sont reconnus comme une espèce nuisible. A ce titre, il est possible de continuer de les tirer en dehors des périodes de chasse sous certaines conditions.

Au-delà de la période de chasse (après le 28 février), la destruction des nuisibles nécessite d'avoir une dérogation délivrée par le Préfet. Elle est valable jusqu'au 10 juin. Elle peut être prolongée jusqu'au 31 juillet dans des cas exceptionnels où les mesures d'effarouchement s'avèrent inefficaces. La demande doit alors être motivée et argumentée (dégâts importants, prévention inefficace).

- © Fotolia

Obtenir une autorisation de tir

Le droit de destruction des nuisibles, tout comme le droit de chasse, appartient au propriétaire du terrain qui peut déléguer ces droits à la société de chasse de son secteur. Selon la situation c’est au propriétaire ou à la société de chasse de faire la demande de dérogation.

1er cas : Le droit de destruction est délégué à la société de chasse

C’est à la société de chasse de faire la demande de dérogation à partir de l’imprimé envoyé par la Fédération Départementale des Chasseurs courant janvier. Il est conseillé aux agriculteurs concernés par les dégâts de nuisibles d'en faire part à la société de chasse locale pour s’assurer que la demande de dérogation soit bien faite et que la société de chasse procède le cas échéant, aux tirs. Jusqu'à fin février, la destruction des nuisibles est régie par le code de la chasse. La dérogation n’est nécessaire qu’après la fermeture de la chasse.

2ème cas : Le droit de destruction est conservé par le propriétaire chasseur

Le propriétaire doit alors récupérer un imprimé de demande de dérogation auprès de la fédération départementale des chasseurs et lui retourner en janvier pour demander la dérogation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui